Frais de port offert
contact

Interview France 2 - Le JT de 13h, l'invité du jour est l'Herboriste Michel Pierre

Tous les détails de l'interview

photo des plantes medicinales presentée a l'interview de michel pierre par elise lucet sur france 2 au JT de 13hpour la présentation de son dernier livre "Les plantes du bien-être"

(voir vidéo ici)

Zoom sur le Lithothamme, l'Eleuthérocoque, le Lotier corniculé, le Desmodium, et le Lapacho.

Elise Lucet, à la minute 00:59:

"Dans les cinq dernières minutes, nous recevrons Michel Pierre, un éminent herboriste qui sort un très beau livre sur les plantes du bien-être. Il défend aussi une profession ancêstrale, mais en danger, alors que les patients la plébiscitent."

Elise Lucet, à la minute 36:20

"Il a appris à reconnaître les plantes avec sa grand-mère dans son Sud-Ouest natal, il ramassait de la Bourrache, de la Prêle ou du Bouleau, et en apprenait les vertues. Il est ensuite devenu un Herboriste renommé dans une des plus belles boutiques de Paris. Aujourd'hui, il signe un très beau livre sur les plantes du bien-être, voici maintenant l'invité des cinq dernières minutes.

Et cet invité, c'est Michel Pierre, bonjour. Merci d'être avec nous, on est vraiment ravis de vous avoir sur ce plateau, vous allez nous parler de ce livre qui s'intitule "Les plantes du bien-être" (voir ici), publié aux éditions du Chêne, c'est un très beau livre avec des planches de 350 plantes, vous en avez apporté certaines, alors racontez-nous ce qu'il y a dans tous ces paniers qui vous entourent."

Michel Pierre: "Nous avons des plantes classiques, pour le parfum comme le Tilleul (voir ici), la Verveine (voir ici), d'autres diurétiques comme la queue de Cerise (voir ici), d'autres pour les problèmes de peau comme la fleur de Souci (voir ici), d'autre encore comme le bouton d'Oranger (voir ici) qui est une plante calmante, relaxante, qui a un parfum délicieux, que l'on utilise pour calmer, détendre et préparer le sommeil."

Elise Lucet: "Alors dans le livre on les découvre au travers de ces planches. Vous dites dans l'avant-propos, "c'est la pharmacie du Bon Dieu".

Michel Pierre: "Oui, tout à fait, car notre terre entière est recouverte de ces plantes, qui nous apporte la santé, le bien-être, le bonheur."

Elise Lucet: "Pour chaques plantes, vous donnez beaucoup d'indications, les différents noms, les descriptions, les propriétés, la manière de les utiliser. Est-ce que ce sont des connaissances ancestrales, ou est-ce qu'elles évoluent toujours?"

Michel Pierre: "Elles évoluent toujours parce que nous avons de plus en plus de connaissances sur les composants chimiques de ces plantes, mais qui ne font que confirmer l'usage que l'on en fait depuis des milliers d'années."

Elise Lucet: "Ce que nous apprenaient nos grand-mères était vrai, et scientifiquement on est en train de le prouver."

Michel Pierre: "Tout à fait."

Elise Lucet: "Alors prenons des exemples concrets pour tous les télespectateurs qui nous écoutent: pour la digestion par exemple, quel genre de plantes pouvez-vous nous conseiller?"

Michel Pierre: "Alors pour la digestion, on assiste aujourd'hui à des problèmes d'acidité au niveau de l'estomac, de reflux gastriques, donc on prend des plantes toutes simples, parfumées et très agréables à boire, comme la Mélisse (voir ici), la Marjolaine (voir ici), la Matricaire (voir ici). Pour combattre l'acidité, on utilisera plutôt une algue calcifiée, qui s'appele le Lithotamme (voir ici) qui se présente sous forme de poudre, que l'on prend à raison d'une cuillère à café juste avant le repas."

Elise Lucet: "D'accord, donc ça veut dire qu'on peut se faire des tisanes après le repas, et que les problèmes de digestion s'améliore j'imagine. C'est des recettes assez simples finalement."

Michel Pierre: "Tout à fait simples, c'est la nature qui nous l'offre d'une part. D'autre part, il suffit de faire des infusions de ces plantes pour bien se sentir juste après un repas."

Elise Lucet: "Vous nous aprliez des problèmes de digestion, maintenant la maladie su siècle: le stress. Là aussi les plantes peuvent nous aider vraiment à aller mieux, à nous détendre."

Michel Pierre: "Tout à fait. Il existe des plantes adaptogènes, c'est à dire qui régularisent la cellule nerveuse, c'est le cas de l'Eleuthérocoque, ou Ginseng de Sibérie, c'est une plante qui redonne à la fois l'énergie, et qui combat l'état nerveux que l'on a quand on est hyper stressé. Ensuite vous avez une plante moins connue mais très efficace, qui s'appele le Lotier corniculé (voir ici), qui est une bonne plante de détente que l'on prend après le repas, ou le soir quand on est un peu trop tendu. L'avantage du Lotier corniculé, c'est qu'elle vous détend, vous relaxe, vous repose, tout en conservant votre lucidité."

Elise Lucet: "... d'avoir une bonne activité intellectuelle. Si on veut se détendre et lire un bon bouquin, c'est possible. On peux aussi utiliser des plantes (et ça, on le sait peut-être moins) pour alléger le poids des traitements assez lours, pour les gens qui sont en chimiotérapie par exemple, on peut prendre des plantes en complément."

Michel Pierre: "Oui, la chimiotérapie fatigue énormément le foie et les système digestif, c'est la raison pour laquelle on a l'habitude de conseiller le Desmodium (voir ici) qui est une plante qui protège la cellule hépatique, qui va activer le travail du foie, de la digestion, qui va permettre de suivre ce traitement indespensable, du mieux possible."

Elise Lucet: "Oui, parce qu'il faut suivre sa chimiotérapie bien sûr, vous le dites, mais il est possible d'en atténuer les mauvais côtés. Il y a une plante, dont moi j'adore le nom, qui permet de renforcer les défenses de l'organisme. Parlez-nous en?"

Michel Pierre: "Oui, c'est le Lapacho (voir ici). Le Lapacho est une plante qui vient d'Amérique du Sud, qui a l'avantage non seulement de jouer sur les problèmes de peau, mais aussi de redonner un petit peu d'énergie, de jouer un rôle anti-oxydant, et d'augmenter les défenses immunitaires."

Elise Lucet: "Alors voilà pour quelques unes des recettes que vous donnez dans votre livre, et dans votre belle boutique. Vous avez cette boutique historique, pourtant les herboristes sont en voie de disparition. C'est vous qui me disiez ça en préparant cette interview, il y en avait 4.000 dans les années 50, une vingtaine seulement aujourd'hui. Est-ce que c'est une exception française de voir les herboristes disparaître (parce que c'est le cas)?"

Michel Pierre: "C'est une exception francçaise. Le diplôme a été supprimé en 1941. Il y a en Europe beaucoup beaucoup d'herboristes, notamment en Allemagne où il y a 5.000 personnes diplômées, en Italie 5.000 aussi. En Espagne on a le droit de vendre 300 à 400 plantes si on le souhaite. En Angleterre aussi, on a de bonnes documentations sur les plantes. En Belgique, les herboristes ont pignons sur rue et ont le droit de conseiller des plantes médicinales."

Elise Lucet: "Donc on le voit, exception française, d'autant plus bizarre (j'ai envie de le dire) que vous, vous le constatez dans votre boutique, les patients sont de plus en plus nombreux à s'intéresser à cette "pharmacie naturelle" en quelque sorte."

Michel Pierre: "Les gens recherchent des solutions simples pour se soigner, effectivement, sans effets secondaires, ou en complément ou en association de traitements médicaux. La clientèle est de plus en plus jeune, ça c'est fort agréable pour nous. Il est agréable de voir des jeunes filles venir chercher une tisane pour leurs boutons. Ce sont toujours des recettes de grand-mère, mais utilisées par la jeunesse."

Elise Lucet: "Vous le dîtes dans votre livre, vous insistez là-dessus, il ne faut pas faire n'importe quoi, les plantes ont des principes actifs, certains très puissants, certains dangereux, donc ça veut dire qu'il faut vraiment se documenter, j'allais dire même, se faire conseiller."

Michel Pierre: "Tout à fait, puisque l'herboriste est là pour répondre à votre demande, quand on en trouve un. Les plantes ont quand même servi à faire des médicaments qui ont sauvé des vies, qui soignent les personnes, comme l'écorce d'If qui a permit de faire un médicament anti-cancéreux, ou la Colchique, qui a permit de faire la Colchissine, médicament utile pour le coeur."

Elise Lucet: "Merci à vous en tout cas Michel Pierre, on recommande vivement votre livre "Les plantes du bien-être", publié aux éditions du Chêne. C'est à la fois passionnant, et puis aussi très beau à feuilleter parce que l'on découvre les planches de toutes ces plantes. Merci encore."

Zoom sur le Lithothamme, l'Eleuthérocoque, le Lotier corniculé, le Desmodium, et le Lapacho.